Où-Quand-Pourquoi?

Cusco c’est une magnifique ville à 3399m d’altitude. C’est l’ancienne capitale de la civilisation Inca et un point de départ idéal pour visiter la vallée sacrée et aller au Machu Picchu.

Nous y sommes allée une dizaine de jours en juillet 2019.

Notre circuit était le suivant: Cusco – Pisac – Urubamba – Maras&Moray -Ollantaytambo – Aguas Calientes (Machu Picchu) – Cusco.

Transports

Hébergements

*Chaska Kawarina

Type: Chambre double avec salle de bain commune.

Tarif: 11USD

Adresse: Calle Quillichapata lte, 3 (Cuesta Santa Ana), Cusco City Centre

et sur Airbnb

*

*Hospedaje de Colores

Type: Chambre double avec salle de bain commune.

Tarif: 8USD

Adresse: Amazonas Lote 3, Pisac

*Las Bananas

Type: Chambre double avec salle de bain commune.

Tarif: 12USD

Adresse:Charcahuaylla s/n Patawasi/La Cantuta, behind Clinica Cima, Urubamba

*Inka Khawarina Tambo Lodge

Type: Chambre double avec salle de bain privative.

Tarif: 14 USD avec petit déjeuner

Adresse: Patacalle s/n Niño Samachina, Ollantaytambo

*Qory Miski

Type: Chambre double avec salle de bain commune.

Tarif: 17USD

Adresse: Yahuar Huaca 113, Machu Picchu

Visites

Boleto Turistico

C’est quoi?

Ce billet vous permettra de visiter les sites les plus importants de Cusco et de la Vallée Sacrée (hors Machu Pichu).

Il y a deux types de billets:

  • Boleto turistico integral (130 soles): 16 sites à Cusco et ses alentours. Il est valide 10 jours.
  • Boleto turistico parcial (70 soles): 3 circuits différents. Il est valide 1 ou 2 jours selon le billet.

Le boleto integral inclue:

  • À Cusco : le Musée d’art contemporain, le Musée d’histoire régionale, le Musée d’art populaire, le monument de Pachacutec, le Centre Qosqo de musique et danses typiques, le musée du Qoricancha
  • Autour de Cusco : les ruines de Sacsayhuamán, Q’enqo, Puca Pucara, Tambomachay, Tipon, Pikillacta
  • Dans la Vallée Sacrée : les ruines de Pisac, les ruines d’Ollantaytambo, Chinchero, les terrasses agricoles de Moray

Le boleto turistico parcial est un billet divisé en 3 circuits possibles:

  • Circuit 1: Sacsayhuaman, Qenqo, Tambomachay, Puca Pucara (les sites archéologiques autour de Cusco). Il est valide 1 jour.
  • Circuit 2: Musée historique régional, musée d’art contemporain, musée d’art populaire, le Centre Qosqo de musique et danses typiques, musée du Coricancha, monument à Pachacutec, Tipon et Pikillacta. Il est valide 2 jours.
  • Circuit 3: Pisac, Ollantaytambo, Chinchero, Moray (sites de la Vallée Sacrée). Il est valide 2 jours.

Où l’acheter?

  • COSITUC: Galerías Turísticas, Av. El Sol N° 103, Cusco (lun-ven 8h-17h30, sam 8h30-12h30).
  • OFEC: Calle Garcilaso s/n, Cusco (lun-sam 8h-17h y Dim 8h-20h).
  • À l’entrée des les sites inclus dans le ticket touristique (sauf au Musée d’art contemporain et le Monument à Pachacutec)
  • Sinon vous pouvez aussi le réserver en ligne d’avance, en sélectionnant celui que vous désirez (partiel ou intégral):

Cusco & Vinicunca

*Plaza de Armas

Place principale de la ville. Il y a de nombreuses boutiques assez chères, des restaurants, des banques. Mais on apprécie surtout les beaux bâtiments à l’architecture coloniale avec les balcons en bois sculptés, ainsi que la Capilla del triunfo (entrée 10 soles) et la iglesia de la Compañía de Jesús (entrée 30 soles ! hors de prix !).

Le lieu où se trouve la Plaza de Armas de Cusco était autrefois une zone marécageuse qui, à l’époque des Incas, a été asséchée et transformée en un centre administratif, culturel et religieux de l’empire Tahuantinsuyo, Après la conquête par les Espagnols, les anciens bâtiments et fondations des palais et bâtiments Incas furent recouverts de constructions plus récentes. Tels que des temples et des manoirs.

Cette place a une grande importance pour les habitants. En effet, c’est sur cette place que José Gabriel Condorcanqui Noguera (Tupac Amaru II) a été exécuté le 18 mai 1781.

Le vrai nom quechua avec ce qu’on appelait l’actuelle Plaza de Armas de Cusco, à l’époque des Incas, est toujours inconnu. Il prit la tête d’un grand mouvement de rébellion indien contre les colons espagnols

Cette place était le noyau administratif, culturel et religieux de la capitale Tahuantinsuyo, l’un des plus grands empires d’Amérique et du monde. Ce sera la plus importante des révoltes anticoloniales survenues dans l’Amérique espagnole au cours du xviiie siècle. Cette révolte, surnommée « Grande Rébellion », eut lieu dans la vice-royauté du Pérou et dans la vice-royauté du Río de la Plata (subdivisions de l’Empire espagnol) et fut déclenchée le 4 novembre 1780. Il fut le premier à réclamer la liberté pour toute l’Amérique et à vouloir l’affranchir de toute tutelle. Le mouvement échoua et Túpac Amaru II sera publiquement écartelé et décapité en 1781 à Cuzco. Cependant, il devint par la suite une figure mythique de la lutte péruvienne pour l’indépendance et pour la reconnaissance des droits des indigènes, et sera reconnu comme le fondateur de l’identité nationale péruvienne.

*Museo Inka

Situé dans une maison coloniale datant du XVIIeme siècle, construite en partie avec des pierres Incas, par le lieutenant corregidor Francisco Aldrete Maldonado. On y trouve une vaste collection de « kéros » (vases cérémoniels en bois sculpté), de tissus, de momies et d’idoles en or et argent massif, ainsi qu’armes, outils et poteries Inca. Il appartient à l’Université nationale San Antonio Abad de Cusco et possède une belle collection de pièces archéologiques de la culture inca.

Heures d’ouverture :Lundi au vendredi: 08h00 à 18h00/ Les samedis et jours fériés: de 09h00 à 16h00.

Tarif :Adultes S / 10.00

Adresse :Ataud 154, Cusco 08002

*Barrio San Blas

Très beau quartier avec ses ruelles pittoresques. Elles sont très petites et lorsque les voitures s’engouffrent dedans on doit presque se coller aux murs ! Les rues montent et descendent dans tous les sens et offres de superbes vues sur les montagnes environnantes et les toits des maisons. Il y a de nombreuses boutiques en tout genre, de nombreux cafés bobos, des restaurants et des marchés typiquement péruviens. Il y a une jolie place où des dames en tenues traditionnelles tenteront de nous faire prendre des photos avec des lamas ou des alpacas pour quelques soles. Sur cette place il y a également un marché artisanal et un musée qui vaut le détour : le musée atelier d’Hilario Mendivil(artiste local qui a une façon assez intéressante de représenter les vierges avec des coups de lamas ! La maison est très belle et vaut le détour, même si vous n’aimez pas son art ; en plus c’est gratuit).

En se promenant dans les ruelles, il ne faut pas hésiter à rentrer dans les petites cours des hôtels. Certains hôtels sont magnifiques. C’est le cas de l’Antigua Casona San Blas (calle Carmen Bajo), avec des balcons en bois sculptés.

Ne passez pas à côté de la calle Hatunrumiyoc, dans laquelle vous verrez un exemple parfait de construction murale Incas.

*Palacio Inka del Kusikancha

Il s’agit d’un lieu où vécu le plus remarquable gouverneur incas de l’empire Tawantinsuyo : Pachakuti Inka Yupanti (1430-1478). Durant l’époque Inca, ce palais faisait partir intégrante du Qurikancha (temple des Dieux universel) et pris la fonction sacrée de servir de « demeure des momies réelles des Incas». Durant la colonisation et la république, ce temple fût occupé par de nombreuses familles de la ville.

Désormais on peut seulement y voir des vestiges de construction Incas.

*Covento Santo Domingo

Le Q’orikancha est le monument inca le plus important de la ville de Cusco. L’église et le couvent espagnol ont été construit ssur les ruines d’un ancien temple inca : le temple du Soleil ou Q’orikancha. Lors du tremblement de terre de 1650, la plupart des murs hispaniques furent détruits alors que les murs incas restèrent intacts. L’intérieur abrite de nombreux restes du temple Inca, dont les murs étaient inclinés pour résister aux séismes. Il est dit que jusqu’à 4 000 prêtres vécurent dans son enceinte et les murs étaient entièrement recouverts de feuille d’or, comme représentation du Dieu du soleil. Ses richesses époustouflantes (pierres précieuses, argent et or) furent dérobées par les conquistadors espagnols lors de la conquête de la ville en 1534. Le temple Inca fut remplacé par le couvent Santo Domingo, afin de démontrer la suppression de l’ancien culte Inca.

Tarif du Koricancha:Adulte S./15

Tarif du musée:Inclus dans « Billet Touristique » – adulte S./10 et étudiant S./5

Quoi: La montage « arc-en-ciel » est devenue la seconde attraction la plus visitée du Pérou après le Machu Picchu. Elle culmine à plis de 5200m d’altitude et se situe dans la région de Cusco. Ses différentes teintes sont dues aux minéraux qui la constituent:

  • le souffre qui donne la couleur jaune,
  • l’oxyde de fer permet d’obtenir le rouge
  • le sulfate de cuivre pour la couleur verte.

De nombreuses populations indigènes vivent dans de petits villages situés dans ces montagnes. Les principaux habitants étant les Quechuas, qui sont les descendants des populations Incas. À l’origine recouverte de neige, Vinicunca a par la suite subi le réchauffement climatique, et dévoilé ses couleurs. Elle a été récemment découverte par un touriste italien; depuis les habitants de la région ont développé un tourisme de masse autour de cette montagne, nuisant à son environnement. Cependant ce sont les habitants de la région qui gèrent le tourisme et non pas l’Etat. On peut rencontrer de nombreuses espèces dont les lamas, les vigognes, les chevaux et les alpacas. La culture principales est la patate, le Pérou ayant plus de 2000 variétés de patates différentes.

Juste à côté de la montagne se trouve la vallée Rojo. C’est encore plus beau que la montagne! Il faut suivre le sentier qui part vers la gauche après la montagne en revenant sur vos pas. Il faut compter une bonne heure de marche pour aller au point de vue qui est époustoufflant!

Difficulté: Vous allez marcher à plus de 4000m d’altitude. Vous avez donc besoin de vous acclimater un minimum à Cusco avant d’entreprendre la balade. Ne pensez pas que vous êtes infaillible. On ne plaisante pas avec ce genre d’altitude, des touristes sont morts à vouloir faire les foufous. La balade commence doucement puis grimpe assez vite. Elle n’est pas très difficile mais c’est l’altitude qui la rend difficile. Les tours partent à partir de 4.30am et reviennent en fin d’après-midi.

Comment: Par vos propres moyens c’est possible et bien moins cher. Se renseigner auprès de l’office de tourisme pour les bus et les options une fois près de la piste. Autrement il y a des centaines de tours qui proposent des excursions de 1 à 3 jours. Soyez très vigilants dans le choix de l’agence. Elle doit avoir une certification (si vous n’êtes pas sûre vous pouvez demander à l’office de tourisme) et fournir les premiers secours et de l’oxygène en cas d’urgence. Les tours offrent les services suivants (normalement):

  • Transport aller-retour
  • Petit déjeuner dans un village
  • De l’oxygène et les premiers secours
  • Des guides
  • Le repas de midi.

Durée: Une fois sur place, compter entre 45min et 1h30 de marche pour atteindre la montagne arc-en-ciel. Ensuite les tours vous laisseront du temps pour apprécier le paysage et prendre vos photos. Si vous avez été rapide, vous aurez le temps d’aller voir la Valle Rojo à une heure de marche supplémentaire (c’est encore plus beau!).

Tarif: 45 soles à beaucoup plus! A vous de négocier! L’entrée de Vinicunca c’est 10 soles et de la Valle Rojo c’est aussi 10 soles.

Voici par où nous sommes passés:

*Rues et places emblématiques:

Plaza de Armas : La place principale avec ses bâtiment à l’architecture coloniale.

Rue Hatun Rumiyoc : rue célèbre pour ses construction inca avec notamment son mus de pierre aux 12 angles.

Rue Cuesta San Blas : Rue qui monte avec des artisans.

Quartier San Blas : Quartier artistique dans lequel se trouve le musée d’art précolombien.

*Qoricancha & Covento Santo Domingo: Lieu le plus sacré de l’empire Inca. C’était le théâtre des cérémonies importantes des souverains Incas : mariages, sacres, funérailles. C’est là que leurs momies étaient conservées, assises sur des trônes en or.

*Mercado San Pedro: Marché avec des spécialités locales.

*Centro de textiles tradicionales de Cusco

Adresse: Avenida El Sol, 603 (http://www.textilescusco.org/)

*Sacsayhuaman: Ancienne forteresse en forme de puma, animal sacré dans la culture Inca (2km de la ville, 30min, 20 soles)

*Puca Pucara: est un site archéologique près de Cuzco. Il s’agit des ruines d’une construction militaireayant fait partie du système de défense de Cuzco sous l’Empire inca. Les ruines de cette pukara (« forteresse ») se composent de grands murs, de terrasses, d’escaliers et de rues bordées de trottoirs. Prendre un taxi (20min) depuis Sacsayhuaman.

*Tambomachay: lieu de culte inca à côté de Puca Pukara.

Vallée Sacrée

I am text block. Click edit button to change this text.

I am text block. Click edit button to change this text.

Leave a Reply